Archives pour la catégorie Ouf de Jeux Vidéo

Resident Evil en accéléré ? Le speed run. #J3FLive

<Mise à jour> Ayant battu  à l’instant mon record en speed run sur le jeu et en faisant mieux qu’hier, je mets à jour cet article. Voici donc un nouveau fond d’écran : 1H59 !!! Yatta !!! やった!!! (^^)

Connaissez-vous le principe de finir un jeu vidéo le plus rapidement possible en oubliant de sauvegarder et en utilisant tous les raccourcis disponibles ?

Oui sûrement et cette activité très à la mode parmi les joueurs est communément appelé le « speed run ». Me concernant, et même si j’aime prendre mon temps, c’est devenu un peu le loisir du moment. Parce que le speed run, il faut l’avouer, c’est bien sympatique. Le but est simple, finir un jeu dans un temps le plus court possible mais pour y arriver il faut utiliser ses méninges. Une sorte de course athlétique virtuelle qui, petite précision, ne muscle malheureusement pas les « biscotos ».

Les jeux Resident Evil sont d’ailleurs très appréciés des speed runners.

RE HD Speed run 1h59
1h59 ! Hip Hip Hip Hourra !!! La vidéo du live sera bientôt sur Youtube.

Hier 2h19 et aujourd’hui 1h59 ! Pour mes premiers speed run sur Resident Evil HD Remaster et SANS SAUVEGARDER DU TOUT, ça commence à être pas mal… Le record mondial est aux alentours de 1h23 alors qu’il faudrait normalement une dizaine d’heure à un joueur lambda pour en venir à bout.

Si vous aussi désirez vous la jouer avec vos propres records, n’hésitez pas à poster en commentaire de l’article vos fonds d’écran de Jill et Chris en transpi avec leurs temps respectifs.

Sur ce, mata ne ! またね!

RE HD Speed run
Pas mal non plus ? Oui mais ce record là est déjà dépassé.

Retrouvez-moi pour plein d’autres #J3FLive sur ma chaine twitch !

David (Taku)

Publicités

Le président de Nintendo, Satoru Iwata, nous a quitté.

Avec grand regret, Nintendo Co., Ltd a annoncé ce 13 juillet 2015 via une lette officielle -(http://www.nintendo.co.jp/ir/pdf/2015/150713e.pdf) le décès de son PDG, Satoru Iwata.

Satoru Iwata

Victime d’un cancer, il nous a quitté il y a deux jours, le 11 juillet, à l’âge de 55 ans. A la tête du groupe Nintendo depuis 2002, il était à l’origine des machines à succès Wii et Nintendo DS.

La firme a annoncé dans la foulée que Genyo Takeda et Shigeru Miyamoto le remplaceront à la tête du groupe.

Nous comprenons mieux pourquoi l’homme n’était pas présent aux dernières éditions de l’E3 à Los Angeles. Nos pensées vont à sa famille.

Source photo : lemonde.fr

Ecrit par David (Taku)

PS4 : Bloodborne (2015), Yharnam mon amour !

TEST

Enfin terminé ! Enfin débarrassé de cette tannée ! Enfin je vais pouvoir reprendre une vie normale… Mais qu’est-ce que c’était BIEN !

Voilà ce que l’on ressent lorsque l’on vient à bout du jeu de From Software. Le studio japonais nous aura gâté avec ce coup de pied bien senti qui remet le joueur en place. Un test livré à la sueur de mes pouces.

Bloodborne est à l’image de ses prédécesseurs, Demon Soul et Dark Soul 1 et 2, un action RPG japonais d’une taille colossale se déroulant dans un monde fantastique truffé de sales bébêtes en tout genre. Le jeu peut présenter une technique parfois défaillante (multiples bugs, aliazing, long temps de chargement…) mais l’atmosphère rattrape tout. Sombre et sublime, l’univers de Bloodborne envoûte le joueur.

Un monde étrange et profond.
L’histoire fascinante de la ville fictive du jeu, Yharnam, et de ses habitants est en retrait car cachée mais c’est à nous, joueur, de la trouver. Ce n’est pas, contrairement à de nombreux jeux, l’histoire qui est proposée au joueur mais le joueur qui est proposé à Yharnam. Des pratiques lugubres de transfusions sanguines ont transformé les habitants humains ou animaux du lieu en monstres terrifiants. Prisonnier de ce cauchemar, vous incarnerez un chasseur de monstre à la recherche de la vérité perdue. Je ne vous en dirai pas plus, c’est à vous qu’il incombe de la découvrir.

Le gentil toutou !
Le gentil toutou !

L’apprentissage par l’échec.
Le game play est au centre, extrêmement technique, rapide, l’un des meilleurs jamais vus dans un jeu vidéo. La difficulté est extrême. Les combats inoubliables. Les premières heures, vous mourrez souvent, très souvent. Pour battre n’importe quel petit ou grand monstre (variété hallucinante de saloperies), il va falloir utiliser de ses pouces mais surtout de son cerveau. Rien n’est laissé au hasard, chaque ennemi disposant de ses forces et ses faiblesses. Il faudra être exigeant et persévérant. Mais tout cela en vaut la chandelle. Au bout d’un certain temps, pris par le jeu, vous oublierez le temps qui passe et deviendrez prudent en explorant ce monde de terreur pour finalement mourir moins. Et vous allez finir par l’aimer, ce satané jeu, croyez-moi !

Oubliez toute logique. Au lieu de l’aider à monter les escaliers, il faudra plutôt le descendre.

Un jeu qui a du goût.
Très scolaire sous sa forme, des niveaux (zones) reliés les uns aux autres avec à la fin de chaque un terrible boss, il est en fait d’une originalité folle.
Effectivement, tout n’a pas été inventé dans le studio From Software tant il y a une inspiration évidente du côté des films de Tim Burton ou encore du manga Berserk. Mais la créativité prend toujours son essence dans ce qui existe déjà pour ensuite prendre son envol. Bloodborne a du chien et un univers vu nulle part ailleurs. Le character et le level design sont complètement dingues.

Un chef d’œuvre chronophage qui vous restera dans la tête même lorsque vous n’y jouez pas. A jouer absolument avec de grosses bouteilles d’eau car vous allez passer par tous les états, ainsi qu’une manette ps4 de rechange (j’ai cassé la gâchette droite de la mienne sur le jeu).

PS : Pas moins de 74h pour le finir, quêtes annexes incluses, en niveau 96.

NOTE : 5/5

Écrit par David (Taku)

Le financement de Shenmue 3, sans problèmes !

L’une des grosses annonces de la conférence E3 de Sony était le lancement de la campagne Kickstarter de Shenmue 3, suite des épisodes 1 et 2 sortis respectivement sur Dreamcast en 1999 et 2001. Yǔ Suzuki, développeur mythique du jeu, est apparu sur scène très fier.

  
Après 14 ans d’attente, de nombreux joueurs découvrent qu’il y aura enfin une suite à la série, Shenmue 3, à condition qu’ils participent à hauteur de 2,000,000 d’euros pour soutenir le développement.

Et je peux vous annoncer qu’un peu plus de 24h plus tard, l’objectif est déjà dépassé (cf. Capture d’écran Kickstarter ci-dessous). Un record !

  
Si vous souhaitez soutenir le jeu de votre porte monnaie, vous pouvez encore puisque la campagne continue.

https://www.kickstarter.com/projects/ysnet/shenmue-3?ref=discovery

Alors la question que j’ai par rapport à cette campagne, c’est pourquoi ne demander que 2 millions ?

Pour faire la fête le samedi soir, il est vrai que cette somme suffit amplement mais dans l’industrie du jeux vidéo et lorsque l’on sait que les gros jeux ont plutôt des budgets de plusieurs dizaines de millions, voire davantage, pourquoi ne pas demander plus ?

Les deux raisons que je verrais sont d’une part de faire du buzz sur internet avec un objectif atteint record et d’autre part, un financement qui sera globalement soutenu par un éditeur (Sony ?). Dans ce cas, Kickstarter n’aurait servi qu’à tester 14 ans après la popularité du jeu auprès des joueurs.

Enfin, peu importe, j’ai franchement hâte d’avoir le jeu entre les mains mais il faudra être très très patient pour un éventuel J3F Live Shenmue 3 puisque la sortie serait pour décembre 2017.

Écrit par David (Taku)

Resident Evil 0 HD Remaster, est-ce trop ?

Capcom avait eu raison de faire un remake HD du premier volet de Resident Evil (Bio Hazard) puisque le titre a extrêmement bien marché.

Sauf que les joueurs ont à peine fini ce dernier que voici déjà annoncé officiellement par Capcom une autre remasterisation pour consoles nouvelles générations PS4 / Xbox One.

Alors bien sûr, comme c’était le cas pour Resident Evil HD Remaster, les graphismes de Resident Evil 0 HD Remaster sont plus fins, le format original 4:3 sera aussi amélioré à 16:9 afin de s’adapter aux nouvelles télévisions, la qualité du son passera de la stereo 2 ch originale à du 5.1 ch, et le gameplay du jeu sera rafraichi.

Le jeu doit être commercialisé en début d’année 2016 selon la page officiele du jeu : http://www.capcom.co.jp/bio0hd/ja/index.html .

Je vous invite d’ailleurs à y regarder le premier trailer d’annonce.

Sorti sur Game Cube, Resident Evil Zero était le premier épisode de la série à proposer un contrôle alterné entre deux protagonistes. (Source : Site officiel Capcom)
Sorti sur Game Cube, Resident Evil Zero était le premier épisode de la série à proposer un contrôle alterné entre deux protagonistes. (Source photo : Site officiel Capcom)

Moi même, fan de la série, je suis plutôt très content de pouvoir rejouer à un très bon opus dans une version plus actuelle.

Mais seulement, je vous pose la question. Ne serait-ce pas trop ?

Une remasterisation ne coûte pas très cher à produire et réalise de bonnes rentrées d’argent pour l’éditeur, en l’occurence Capcom dans notre cas. N’est-ce pas trop facile ?

Le problème est général à l’industrie du jeu vidéo puisque Capcom est loin d’être le seul éditeur à faire des versions HD de ses jeux sur les nouvelles consoles.

Ce réchauffé ne nuit-il pas, quelque part, à la créativité de l’industrie en retardant le développement des nouveaux opus ?

La question est posée. N’hésitez pas à poster des commentaires.

Les images d’illustration de cet article proviennent du site internet officiel de Capcom (http://www.capcom.co.jp/bio0hd/ja/index.html).

Ecrit par David (Taku)

PS4 : Resident Evil Revelations 2 (2015). Barry et son magnum, enfin !

27/03/2015

    Avant que Capcom nous ponde un Resident Evil 7, fortement attendu, les fans ont quand même été gâtés en ce premier trimestre 2015. Après s’être replongé dans le tout premier Resident Evil via sa version « HD Remaster », voici le deuxième opus de Resident Evil Revelations. Comme c’était le cas dans le premier RER (pas celui de la RATP), le développeur nous propose un jeu sous format épisodique avec à la fin de chacun d’entre eux, un suspens incroyable ! Hum hum, j’exagère un peu.

Barry, une nounou d’enfer !

RER2 Barry

    En rock-stars du titre, nous retrouvons Claire Redfield, sœur du bodybuilder Chris Redfield, et Barry Burton, j’ai nommé « l’homme au magnum ». C’est d’ailleurs la première fois que le joueur peut contrôler Barry et son engin…un grand moment !

    Chacun des 4 épisodes du jeu est divisé en deux parties (sous-épisodes) : une consacrée à Claire, et l’autre à Barry. Les héros se retrouvent sur une même île mystérieuse au large de la Russie, accessoirement pleine de zombie, mais à des moments différents. Claire a été capturée et se réveille emprisonnée sur l’île tandis que Barry y arrive plus tard en bateau afin de retrouver sa fille disparue.

Les deux protagonistes sont accompagnés chacun d’un coéquipier inédit, enfin plutôt d’une coéquipière. Claire se farcie le mauvais tempérament de la jeune ado Moira, fille de Barry tandis que ce dernier joue les nounous avec une petite fille nommé Natalia.

   Supplément intelligent par rapport au premier RER, l’interaction entre deux personnages contrôlés en alternance via la touche triangle rappelle la formule utilisée déjà sur Game Cube à l’époque avec Resident Evil 0. Pratique pour passer dans les trous de souris.

Du zombie à gogo !

    On peut se demander pourquoi tout ce beau monde se retrouve exactement sur la même île. Car ce n’e n’est quand même pas ce qui manque, les îles. Enfin, l’histoire vous le dira. Cette dernière fera d’ailleurs le travail, élucidera les mystères sans pour autant dépasser le niveau narratif général de la série. De toute façon, lorsque l’on joue à un Resident Evil, peu importe tant qu’il y a de terribles monstres, non ?

    Qualité indéniable du titre face à ses prédécesseurs, Revelations 2 propose un sacré panel de bestioles en tout genre, plus abominables les unes que les autres avec un niveau de difficulté plutôt correct. Vous ne vous ennuierez pas.

    Le jeu propose même au joueur certains passages d’infiltration, chose rare dans un RE, où il faudra user des pouvoirs et caractéristiques de chaque personnage.

Ni beau, ni mauvais. Mais plus que correct !

    Resident Evil Revelations 2 n’a pas la beauté de la Vénus de Milo mais n’est pas moche pour autant et le scénario comme le gameplay est un cran au-dessus du premier Revelations. Mélangeant « glauqueries » et combat, c’est un bon juste-milieu stylistique entre le survival horror et le jeu d’action pur.

NOTE 3.5/5

Ecrit par David

La Retrofreak, Rolls Royce du Rétro Gaming ?

20/03/2015

  Vous êtes fan de rétro gaming ?

  Alors ces infos risques de vous intéresser fortement puisqu’une toute nouvelle console a été annoncée permettant de lire les jeux de 11 consoles rétro chères à nos petits cœurs. A savoir, la « retrofreak » (en japonais レトロフリーク) !!!

  Je me suis rendu sur le site officiel du produit pour récupérer les suivantes infos.

  Voici, ci-dessous, ce que j’ai pu traduire du japonais.

  • La retrofreak est développé intégralement par Cybergadget seul.

  • La sortie est prévue pour le printemps 2015 uniquement au Japon.

  • La machine dispose d’une batterie rechargeable (QUID du branchement secteur ?), ce qui permet d’y jouer sans la brancher sur secteur.

  • Elle disposera de fonctions optimisées de sauvegarde. Il sera possible de sauvegarder à tout moment dans les jeux via une option de « quick save » dans le menu écran !

  • Les sauvegardes iront directement sur le disque dur de la console.

  • Toujours lié aux sauvegardes, lorsque la batterie de la console est épuisée, il sera malgré tout possible de sauvegarder (ne pas perdre ses dernières avancées) via une fonction sur la retrofreak.

  • La retrofreak sera compatible avec 11 catégories de cartouches : Family Computer (NES jap), Super Famicon, Super Nintendo Entertainment NTSC et surtout pour nous PAL (donc les SNES jap et occidentales), Game Boy, Game Boy Advance, Game Boy Color, Mega Drive (encore une fois NTSC et PAL également), GENESIS (la méga drive américaine), PC Engine, TurboGrafx-16 (PC Engine étrangère), PC Engine Super Graphics.

  • Un branchement en HDMI permettant de jouer aux jeux rétro en 720p (à priori pas de 1080p) et donc avec des graphismes liftés et un meilleur son.

retro freak pioupiou
Pas de doute, il est bien plus beau le piou piou HD ! (Source : http://www.cybergadget.co.jp)

  La retrofreak, s’avère être la console Rolls Royce du rétrogaming mais il y a toujours un « mais ». Calmez un peu vos ardeurs car il est tout de même précisé que la compatibilité avec TOUTES les cartouches des consoles précédemment citées n’est pas garantie. Ceci peut surprendre mais ce type de discours est très courant dans le milieu afin de se protéger en cas de plainte. Il faudra donc attendre de l’essayer pour se faire un avis.

Source : Site officiel des développeurs www.cybergadget.co.jp/retrofreak

(NDLR : un update de la page semble prévu le 23 mars prochain avec peut-être de nouvelles infos…à suivre).

Ecrit par David