Le foot pro au Japon !

Demandez à Arsène qui en connaît un rayon puisqu’il a entraîné entre 1994 et 1996 l’équipe de Nagoya.

14/03/2015

  Certains attendaient un article sur le foot nippon avec une impatience non dissimulée alors voici de quoi abréger vos souffrances.

 

  Je parlerai exclusivement ici des trois ligues professionnelles masculines : la J1, la J2 et attention suspens, la toute récente J3.

  Tout commença pour la première ligue professionnelle un beau jour de mai 1993 par une rencontre entre les « Verdy » de Kawasaki et les « Marino » de Yokohama. Un grand moment pour les amoureux du ballon rond dans un pays dominé (à l’époque) à plate couture par le sport d’équipe national, à savoir…le « sumo en équipe » ? Non, pas vraiment car ça n’existe pas. Je veux parler du baseball, sport national qui s’est développé sous l’influence américaine pendant l’occupation. Enfin bref, revenons-en au football.

 

  La J league (plus tard appellé J1) ne contenait à sa création que 16 équipes dans un championnat copié sur le modèle des ligues européennes : 2 phases de matchs, 1 aller et 1 retour pour déterminer le champion.

  Ensuite les choses ont un peu changé en 1999 avec la création d’une seconde division, la J2 et avec le passage à 18 clubs de J1 en 2005. D’ailleurs un point diffère énormément de la ligue 1 française : seules deux places sont données d’office pour la J1. A la fin de chaque saison, allant de mars à décembre, le premier relégable de J1 doit rencontrer dans un barrage aller-retour le 3ème de J2. Le club gagnant récupère ainsi la troisième et dernière place en J1. En 2014 eu lieu la création et la première saison de la J3, la troisième division professionnelle avec 12 nouveaux clubs professionnalisés.

 

  Pour finir, vous vous demandez surement quel est l’intérêt de devenir champion de J1 au Japon s’il n’y a pas de coupe d’Europe ? Alors évidemment, il n’y a pas de coupe d’Europe au Japon (logique !) mais il y a un équivalent asiatique : la « AFC Champions league », à laquelle participera le Gamba Osaka (actuel champion) et ses deux dauphins.

 

Ecrit par David

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s