PS4 : Xenoverse ゼノバース (2015), enfin un bon Dragon Ball ?

Goku serait t-il en colère contre les développeurs ?

15/02/2015

  Le jeu, édité par Bandai Namco et développé par Dimps est sorti au Japon en ce début fevrier, avec un peu d’avance sur l’Europe. Il n’a pas fallu bien longtemps pour que le sentiment que j’ai eu lors du dernier TGS se confirme. Ce jeu ne tient pas ses promesses.

  Quand je dis ça, je fais référence plus particulièrement à l’histoire. Fan depuis tout gamin de la série, j’attendais le jeu qui allait me faire replonger dans les aventures de Goku et ses amis. Et je n’étais absolument pas contre l’idée d’un scénario inédit, au contraire.

  Lorsque Namco Bandai a commencé à communiquer sur le jeu, c’était d’ailleurs le point mis en avant. Ils promettaient beaucoup : un nouvel avatar customisable et surtout une aventure nouvelle, originale, implémentée au cœur des meilleurs moments de l’histoire de Dragon Ball Z. Notre personnage devant voyager dans le temps et rectifier certains éléments clefs de l’histoire. Ça a l’air top dit comme ça, non ?

  Alors, j’avoue que l’idée d’un perso customisable à la manière d’un véritable RPG n’est pas mauvaise. Une grande variété de choix est ainsi proposée dans Xenoverse. Il est possible de choisir sa race (humain, sayajin, majin, freezer, namek), son sexe, sa coupe de cheveux, sa couleur, son absence de nez…etc. La folie totale quoi ! J’avoue que pour le coup, c’est du jamais vu dans un jeu DBZ et qu’il faudrait être sectaire pour ne pas apprécier.

  Seulement le problème, c’est que lorsque l’on est fan et que l’on commence un nouveau jeu Dragon Ball, on s’attend en général à trois choses : redécouvrir l’histoire sous un angle inédit, s’épanouir sur un système de combat robuste, et profiter de graphismes à couper le souffle.

  Je sais bien que tout cela relève presque de l’utopie quand on connaît les ratés que furent les précédentes déclinaisons de la série (surtout le dernier que j’ai surnommé  « Battle of naZe ») mais vous savez comme moi que l’espoir fait vivre. J’osais espérer qu’enfin le Dragon Ball nouveau serait de bonne cuvée… en vain.

  L’histoire globalement survolée ne présente que de maigres et répétitives nouveautés, le système de combat manque cruellement de profondeur, et les graphismes ne sont pas au niveau de la dernière génération de console.

Message du petit David (moi à 8 ans) : "Du coup, y'aura même pas de J3F Live de prévu sur votre jeu et puis c'est tout !!! Nananinanèreuhhhh !!!"
Message du petit David (moi à 8 ans) : « Du coup, y’aura même pas de J3F Live de prévu sur votre jeu et puis c’est tout !!! Nananinanèreuhhhh !!! »

Conclusion :

  Hormis la customisation, grande force de ce titre, le jeu n’apporte pas grand chose de neuf. Il faudra repasser. Alors à quand un Dragon Ball appliqué et digne d’Akira Toriyama ? A vos pronostics…

NOTE 2.5/5

Ecrit par David

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s