“Omiai”, les mariages arrangés au Japon.

Une procession durant un mariage traditionnel nippon. (Source photo : Wikipedia, by Melanom)

09/02/2015

  Le site féminin japonais sp.sugoren.com a récemment réalisé une enquête auprès de ses lectrices célibataires (20 à 40 ans) sur les mariages arrangés, encore très en vogue au Japon. Le site a publié ses résultats d’enquête dans un article titré “Plus avantageux que les mariages de coeur !? Le mérite des mariages arrangés !”. Le site vante les mariages arrangés en énumérant 9 grands points, que voici.

  1. Impossible de se tromper puisque les personnes obtiennent au préalable les photos et profils complets des hommes/femmes proposés.

  2. Via l’agent conjugal, aucune difficulté pour connaître le salaire annuel de l’homme intéressé.

  3. Alors que dans des relations amoureuses, personne n’y fait attention. La façon de manger (de tenir ses baguettes) permettra de revendiquer son niveau social.

  4. Dès le départ, les deux personnes se rencontrent dans le but commun de se marier, ce qui facilite les discussions.

  5. Les parents respectifs sont déjà au courant de la rencontre et ont déjà donné leur accord (NDLR : Le consentement des parents est encore très important au Japon).

  6. Contrairement au “fast dating”, il n’y a pas de rivaux dans les mariages arrangés.

  7. Les mariages arrangés permettent de rencontrer une catégorie d’homme socialement élevé en dehors de son entrourage classique.

  8. Il n’y a normalement aucuns amis en commun avec l’autre, ce qui permet de cacher plus facilement ses précécentes histoires amoureuses.

  9. Même après la rencontre, si l’homme s’avére ininteressant, aucun besoin de lui signaler directement pour couper les ponts.

  Connaissiez vous les mariages arrangés japonais“Omiai”?

Depuis bien longtemps au Japon, les parents s’inquiètent quant au mariage de leurs enfants. Traditionellement, une dame du quartier était chargée d’arranger les mariages des fils et filles des environs. Une fois tout le monde d’accord, une rencontre (un repas) était ainsi organisé non seulement entre les futurs époux mais également entre les familles respectives. Cette rencontre est appelée “Omiai”.

  Il est compréhensible que pour des Japonais souvent timides en société, ce type de mariage soit toujours d’actualité. Cependant les 9 points évoqués dans les résultats d’enquêtes de sp.sugoren.com laissent penser qu’il ne s’agit pas d’un simple problème de timidité. Les raisons 1,4,6 et 9 évoquent une volonté des Japonaises interrogées de gagner du temps. Le travail, extrêmement chronophage au Japon, empiète effectivement sur le temps destiné aux rencontres, d’où la volonté clairement exprimée de prendre un raccourci sur le chemin menant au mariage. Après 1 ou 2 heures de repas, les deux partis décident s’ils commencent ou non à se fréquenter.

  Les points 2 et 7 évoquent un autre critère, d’ordre économique cette fois-ci. L’attention portée au salaire du mari n’est pas nulle dans une société où la part des femmes au foyer reste forte et dans lequel cas, la stabilité financière dépendra du seul salaire de l’époux. Un certain nombre de personnes choisissent de se marier pour pouvoir vivre en dépendance de quelqu’un d’autre : Les femmes au foyer dépendent financièrement de leur mari travailleur et les hommes dépendent de leur femme pour l’entretien de la maison et l’éducation des enfants. Même si d’autres schémas de vie sont apparus au Japon, celui-ci persiste.

  Pour finir, les points 5 et 8 complètent ce tableau assez froid du mariage et du socialement acceptable, loin de toute la subjectivité qui devrait accompagner toute relation amoureuse et passionelle.

  Le mariage arrangé semble ici, dans cette enquête, un moule dans lequel on rentre par obligation sociale selon des critères objectifs et déterminés. Seulement est-ce vraiment ça le mariage ? Ne devrait-il pas être plutôt une représentation et officialisation de l’amour entre deux personnes ?

Ecrit par Eri (jeune japonaise) et traduit du japonais par David

Publicités

Une réflexion sur “ “Omiai”, les mariages arrangés au Japon. ”

  1. C’est vrai que c’est spécial voir choquant pour certains je pense mais je pense que au final a force de se rencontrer ils finissent par s’apprécier et s’aimer (j’espère pour eux) c’est sur que c’est plus sympa de rencontrer une personne sans arrangement a l’ancienne quoi lol

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s