Anime : Kaiji 逆境無頼カイジ

30/04/2014

Ecrit et dessiné par le mangaka Nobuyuki Fukumoto, « Kaiji » est un manga sur les jeux d’argent.

Toujours en cours aujourd’hui et prépublié depuis 1996 dans Young Jump Magasine, Kaiji rassemble 50 tomes reliés en publication. Son succès a amené plusieurs adaptations, deux séries animées entre 2007 et 2011 et deux films entre 2009 et 2011 (dont le héros est joué par Tatsuya Fujwara, acteur déjà présent dans la série Battle Royale). Dans cet article je vais surtout vous parler de la première saison animée diffusée sur la chaîne Nihon TV entre 2007 et 2008.

Kaiji et sa gueule triangle isocèle en plein jeux de carte.
Kaiji et sa gueule triangle isocèle en plein jeux de carte.
Son visage est explicite : "Je suis un méchant !"
Son visage est explicite : « Je suis un méchant ! »

Passons donc aux choses sérieuses avec l’histoire abominable du héros Kaiji Ito. Ce jeune héros, qui n’a pas fait d’études, se voit ruiner ses jours en accumulant les petits boulots dans les combinis (épiceries ouvertes 24h/24). Trahi par l’un de ses amis, Kaiji se retrouve à devoir rembourser des dettes monstres à un type tout à fait malfamé de personnes aux dents longues, les yakuzas.

Pour rembourser sa dette, les mafieux lui proposent tout de même une solution. Kaiji apprend donc qu’une soirée spéciale réunissant des dizaines de joueurs surendettés va bientôt avoir lieu sur un bateau. L’évènement, sponsorisé par les plus grandes entreprises japonaises, propose des jeux d’argent de nature tout à fait particulière et secrète.

L’occasion est trop belle et Kaiji se précipite dans la gueule du loup. Les sommes investies lui seront prêtées par les organisateurs et s’il gagne, les gains devraient pouvoir rembourser son affreuse dette. Seulement, dans ce quitte ou double démoniaque, perdre pourrait même lui coûter la vie…

Quand on regarde Kaiji, l’impression qui demeure est surtout que la société dans laquelle nous vivons est bien pourrie et qu’il est impossible de faire confiance à qui que ce soit. Le règne de l’argent semble absolu et les liens d’amitié noués au fil de l’aventure ne peuvent résister longtemps à l’appât du gain.

Sérieusement, je classerai presque Kaiji dans le rayon horreur tellement c’est glauque et sadique dans l’esprit. Il n’y a pas de fantômes japonais dans cet animé mais ça fout largement plus les boules qu’un Ring ou un Dark Water. Surtout jetez un coup d’oeil aux tronches des protagonistes. Ce n’est pas du tout humain : Kaiji a une tête en forme de triangle isocèle et un nez qui rendrait jaloux Dorothée. Mais encore, bon lui ça va, regardez certains vilains avec leurs dents en érection…je ne sais pas quoi dire d’autre. Pauvre Kaiji !!!

Allez, sur ce, et pour me remettre de cet article, je vais me mater « La petite maison dans la prairie ».

NOTE 4/5

Ecrit par David

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s