Un bar Famicom à Osaka !

17/05/2014

Pour boire un coup au Japon, il existe les très fréquentés « izakaya » qui sont plutôt des restaurants japonais, et également les fameux maid cafés toujours squattés par les otakus et autres touristes occidentaux. Mais ce n’est pas tout car il reste aussi les bars…tout simplement.

Ces derniers sont en réalité assez différents des bars occidentaux : Les bars nippons sont très étroits, tout en longueur (20m2) avec souvent un simple comptoir face au barman. Ils se trouvent au 3 ou 4ème étage d’un immeuble du centre ville…quand ce n’est pas le 7 ou 8ème étage. Ils sont nombreux et il ne faudra donc pas trop hésiter à chaque soirée afin d’éviter le torticoli.

Alors, même si beaucoup se ressemblent, certains lieux ne manquent pas d’originalité.

Je vais d’ailleurs vous en présenter un que j’ai découvert tout récemment.

Lors d’une visite d’Osaka avec ma mère, venue spécialement me voir, j’ai découvert complètement par hasard dans le quartier de Namba (près de l’hôtel) la perle rare, le Saint Graal : le « FamiCom Bar – Dendo ».

Le logo du lieu ayant repris le design et les couleurs de Nintendo et de sa Famicom (NES en occident), j’ai tout de suite compris que ce bar était fait pour moi. Après avoir laissé ma douce mère rentrer à l’hôtel avec le tome 1 des Misérables (bien occupée donc), ma fin de soirée était toute tracée : c’était le bar famicom ou rien !

Et là, le paradis de tout gamer !

Des étagères complètes de jeux vidéos pour m’accueillir juste à côté de l’entrée et en face de moi, un long comptoir avec dessus prédisposées de multiples consoles de jeux, la fameuse console de Nintendo mais aussi les consoles dernières générations. J’ai failli saigner du nez à la Tortue géniale tellement c’était beau. A condition de consommer un minimum, les parties étaient gratuites et le catalogue de jeux hallucinant.

Je me suis précipité sur la première Famicom venue pour faire une partie de ce bon vieux « F-Zero » avant de me mettre à des jeux plus récents sur PS3. Le barman avait une collection très complète avec même des titres étrangers jamais sortis au Japon comme « Dead Space ». Après quelques tentatives sur des jeux intellectuels comme « Catherine » ou encore « Infamous 2 », je me suis mis à jouer à un jeu me permettant plus facilement de discuter en même temps avec le barman, « Tekken 5 ». Je peux vous dire que je l’ai siroté tout doucement mon Malibu-Cola.

Et peu avant avant 1h du matin, après avoir passé deux bonnes heures à jouer, je me suis enfin décidé à rentrer mais c’était vraiment à contre pouce.

Ecrit par David

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s